Rechercher

Relation toxique ?

Vaste sujet ! Vous avez plein d'articles qui traîtent du sujet et vous apprennent à reconnaître les signes qui vous montrent que vous êtes effectivement dans une relation toxique ou en présence d'une personne toxique.

On a tous entendu ou dit d'une personne qu'elle était toxique voire perverse narcissique, tout dépend du degré de toxicité !

Mais aujourd'hui je vous propose d'aller voir de façon pragmatique le sujet avec mes "outils" préférés !


Au-delà des caractéristiques de la personne dite toxique, que pouvons-nous être et faire qui ferait que nous ne soyons plus affecté par ses faits et gestes ?

Comme nous ne pouvons pas changer le comportement de cette personne à sa place, quoi d'autre est possible ?


Si rien n'était personnel et que cette personne agit comme elle le fait juste parce qu'elle le peut et qu'il n'y avait pas à lui trouver d'excuses ni à la diaboliser, est-ce que ce serait plus simple ?

Si oui, eh bien c'est vers cela que nous pouvons tendre !


- Ne tenter pas de la comprendre ou plutôt quand vous vous voyez le faire, arrêtez-vous et posez-vous une question, par exemple : " Est-ce que tout ça est pertinent pour moi ?"


Essayer de la comprendre c'est par exemple, ressasser ce qui a été dit, y trouver une logique quelconque, demander l'avis à vos proches et en parler encore et encore, demander l'approbation de quelqu'un d'autre comme quoi cette personne est vraiment horrible...

En gros quand nous sommes en train de rentrer dans son jeu, dans sa tête, dans son monde... Nous finissons par l'être ! STOP.

Combien de la folie des gens sommes-nous prêt à valider, à intégrer, à rendre réel et plus grand que nous, au lieu d'en rire et de passer à autre chose ?


En fait c'est comme cela que la toxicité s'installe comme un venin, lorsque nous cherchons le fin mot de l'histoire et finalement à avoir raison de l'autre. Un outil que j'adore est de poser une question et vous savez une vraie question ne demande pas de réponse cognitive mais a pour fonction d'amener une nouvelle énergie et d'ouvrir les possibilités !

Vous pourriez demander : " Que faudrait-il pour que mon laisser-être soit toujours plus grand que ma conscience ?" .


- Reconnaître que cette personne n'est pas une "amie". C'est à dire qu'elle se soucie peu de votre bien-être même si elle peut jurer du contraire, ses intérêts passent avant tout et ayez confiance qu'elle ne changera pas.

Cela ne veut pas dire qu'elle ne changera jamais mais si vous l'espérez c'est que vous êtes en train d'essayer de la comprendre et de ne pas la recevoir pour ce qu'elle est ! Ce qui fait que vous devenez à votre tour toxique...

Couper le cercle toxique, abusif, vicieux, c'est reconnaître à quoi l'autre joue sans chercher à vous y impliquer et sans exclure cette personne de votre conscience pour autant.


- Il n'est pas nécessaire de lui en parler. Ce n'est pas une règle absolue mais si une personne agit dans son intérêt personnel à n'importe quel prix, vous allez utiliser beaucoup d'énergie à vouloir discuter avec elle. Elle ne souffre pas forcément de la "toxicité" créée si c'est son mode de fonctionnement et qu'elle trouve toujours des personnes sur qui "ça prend".


En résumé, une personne peut activer chez vous un schéma d'abus et c'est une information intéressante afin d'aller y voir et le "déblayer" mais la toxicité ne se met en place que si vous lui permettez.

Vous n'êtes pas non plus obligé de l'inviter chez vous ou d'en faire votre partenaire de vie, de tavail etc !

Reconnaissez que tout le monde ne vous veut pas du bien et que cela n'a rien à voir avec vous mais plutôt à voir avec eux, donc pas de votre ressort.


J'aime beaucoup cette citation de Gary M. Douglas : " Les gens vont te désapprécier lorsqu'ils ne peuvent plus te contrôler"

Êtes-vous prêt à prendre tout cela comme un compliment, à en rire et même à n'y rien comprendre ?

11 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout