Rechercher

Quel loup choisissez-vous de nourrir ?

Connaissez-vous cette légende amérindienne métaphorique des deux loups ?

Ils sont en chacun de nous. L'un est destructeur et l'autre est génératif.

Quelque soit la situation, nous avons le choix de nourrir l'un ou l'autre.


Au vu de l'actualité, nous aurions peut-être tendance à se laisser "dévorer" par le loup destructeur en laissant la peur, la tristesse, l'inquiétude voire la "paranoïa" nous envahir.

Il n'est évidemment pas question de ne pas faire preuve de bon sens en ce qui concerne l'hygiène du corps ou bien de consulter un médecin si les signes le recommandent.


Par contre, la panique n'a jamais été d'une grande aide lorsqu'il s'agit de faire des choix, de décider quelque chose qui serait juste pour soi. Cela crée plutôt de la confusion et une "mise en danger" accrue pour soi et les autres.

C'est comme pour tout autre moment de la vie, il s'agit de faire ce qui est juste pour soi, à un instant T et être prêt que cela puisse changer.


Pour en revenir au conte amérindien, cela nous montre que si nous nourrissons la peur, cela va engendrer encore plus de peur dans le monde.

Je rajouterai que nous observons que nos pensées créent notre réalité et non l'inverse.

En d'autres termes, ce que l'on fuit nous suit, ce que l'on résiste persiste.

Encore une fois, il n'est pas question de mettre inconsciemment le corps "en danger" en mode "je m'en fous". Gardez votre conscience pour vous mais écoutez là ! Faites-vous conscience d'une façon ou d'une autre.


Et si vous vous sentez pris dans l'angoisse généralisée ou dans le stress de devoir gérer des imprévus, je vous suggère un petit exercice que l'on peut faire partout et qui prend une minute à peine ( si vous avez plus de temps, profitez !) :

Juste demandez : "Je baisse mes barrières et mes murs en totalité"

Elles vont commencer à se dissoudre et demandez : "Encore, encore, encore..."

Vous pouvez faire cet exercice à chaque fois qu'une peur incontrôlée monte, surgit.


Et si vous êtes plutôt d'humeur enjouée, s'il vous plaît continuez ! Ne vous arrêtez pas !

On dit que le rire gai-rit les corps et la Terre... ;)









25 vues