Rechercher

Pour qui tu te prends ?

Pensez-vous qu'il faille être Martin Luther King, Mère Teresa ou Nelson Mandela pour avoir un rêve ? Ne serait-ce pas parce qu'ils avaient de grands rêves pour le futur et le monde qu'ils ont fait tout ce qu'ils ont fait et sont toujours des inspirations pour beaucoup ?


Cette question a resurgi dans ma vie par le biais de Dain Heer (Merci à lui !) :

"Quel est ton grand rêve ?"

C'est un peu la question que l'on évite de se poser depuis toujours ou bien on en parle au passé comme un rêve de jeunesse qui s'est tassé au fil du temps au bénéfice de la "vraie vie".

Ne pas passer pour un rêveur, un idéaliste, surtout pas !


Depuis cette année et la situation que l'on connait, même les rêveurs ont quelque peu du mal à voir un futur qu'ils aimeraient créer car le monde que nous connaissions a changé. Peut-être avez-vous la même impression ?

Alors je vous propose de prendre un temps avec vous, comme je l'ai fait aussi, afin de reconnecter avec l'espoir que vous êtes dans le monde.

Aussi nombreux que nous sommes, chacun de nous est unique et porte en lui un aspect de la vie, une possibilité différente qui ne demande qu'à être expansée et libérée dans le monde.

Il n'y a pas forcément besoin d'être célèbre mondialement pour oeuvrer en ce sens.

Il est certain que si nous nous permettons d'être cet espoir dans le monde, tout le monde peut en profiter et nous aussi !


Alors quel est votre grand rêve ?

Il ne s'agit pas de le bâtir de A à Z, seul, à la dure et en mourir !

C'est tout d'abord énergétique : c'est l'énergie que vous êtes, le choix que vous êtes qu'il ne faut pas lâcher sauf si vous souhaitez arrêter, bien entendu.

Je ne parle pas d'un entêtement aveugle mais de quelque chose qui vous porte et qui est joyeux et léger qui vous amène à faire des choses, rencontrer des personnes qui vont contribuer à votre grand rêve.

Qu'est-ce que j'entends par grand rêve ? Ce que je peux dire, c'est que pour moi ce serait quelque chose qui n'est pas auto-centré, qui n'est pas basé sur l'intérêt personnel ; ce qui créerait encore plus de séparation.

Bien sûr selon son inclination, son énergie, cela va s'exprimer différemment donc dans des domaines différents mais la visée reste la même.


Pour ma part, je rêve d'un monde dans lequel la joie, la gentillesse, la bienveillance, l'humour, la générosité d'esprit, la conscience sont des richesses abondantes toujours en expansion pour moi, pour les autres, pour toute chose.

Ceci implique qu'il n'y ait aucune forme et structure pré-définie à cela. Je suis prête à être émerveillée par toutes les nouvelles expressions de cela et je m'engage à les reconnaître et à y contribuer !

4 vues0 commentaire