Rechercher

Il est temps de choisir


Le monde n'est pas des plus paisibles, c'est une constatation.

Sans partir dans une envolée lyrique, un scénario catastrophe ou encore une protestation pleine de reproches et d'amertume, nous pouvons dire qu'il y a bel et bien une impasse dans laquelle nous nous engouffrons plus ou moins consciemment, plus ou moins passivement que cela se passe à l'échelle de soi, de notre famille, notre quartier, notre pays, notre planète.

Justement ne serait-il pas temps de choisir plus en conscience ? Chaque jour, chaque instant, un choix, du plus petit qu'il soit au quotidien au plus grand pas en avant de votre vie à ce jour, rien n'est banal ni ordinaire.

Ne plus agir et réagir à partir de sa culture, de son éducation, de son passé, etc, c'est donner la possibilité à de nouvelles choses d'émerger et au changement de se faire pour le plaisir et le bonheur de chacun.

C'est un choix de regarder de loin les choses qui nous dérangent, d'attendre que les autres valident ce que l'on est, ce que l'on désire faire, créer, pour ensuite le déplorer et se donner cette excuse pour ne pas changer.

C'est un choix d'apprendre, de s'éduquer à reconnaître ses vrais besoins, et non ceux qui vous rendent dépendant de quelque chose, de quelqu'un. Ce n'est pas une incitation à vivre en hermite... Tout est choix et non obligation.

Votre corps a des pensées, des sentiments, des émotions, certes. Choisir en conscience est irrationnel et n'est pas dominé par ces trois éléments. Répondre aux besoins de son corps est intelligent et non rationnel.

Le choix est puissant lorsqu'il n'est pas fait dans l'attente d'un résultat ou pour répondre à l'attente de quelqu'un d'autre.

Faites-vous confiance et continuez à choisir ce qui est le plus juste pour vous, c'est le plus sûr moyen de goûter à la vraie liberté, d'expérimenter la vraie gentillesse et de diffuser la conscience.


0 vue