Rechercher

Une vie indéfinie

Lorsque je suis arrivée sur Terre, j'ai commencé assez tôt à essayer de comprendre comment cette réalité fonctionnait afin de ne pas être ostracisée, rejetée... J'ai choisi d'être une coréenne adoptée par une famille caucasienne vivant dans une petite ville où la communauté asiatique se résume aux quelques restaurants chinois) . Le début des complications !!


Je me rappelle cet état d'urgence que j'avais à vouloir trouver qui j'étais, comme si on allait me damner si je ne pouvais pas me fondre au décor... Je sautais d'une définition à une autre mais rien ne paraissait "coller". Alors je me donnais doublement tort et je faisais littéralement des listes de qui j'étais !

J'ai fait en sorte de coller au plus prêt à toutes ces définitions. La seule liberté que je me donnais était de pouvoir en rajouter plus, pensant qu'un moment où un autre la liste serait exhaustive et que je serais enfin complète ! Folie ? Oui, non, peut-être.

Est-ce que cela ne vous rappelle pas quelque chose, sous une forme ou une autre ? Essayer de se définir par rapport aux autres, au monde extérieur, à sa culture, sa famille, son orientation sexuelle, etc, est effectivement une folie ! Ou croire aux définitions que les autres projettent, revient au même et la limite entre les deux n'est pas vraiment nette et ne change pas grand chose.

Même si je ne suis pas "câblée" pour fonctionner avec ces étiquettes, j'ai finalement été très douée pour faire avec mais comme ça ne répondait toujours pas aux attentes des gens et de ce monde, j'ai opté pour le jugement de moi. Me disant que je devais être anormale, stupide, mauvaise, pas assez parfaite, etc.

Ca me fait sourire maintenant car je vois bien que derrière tout ce pathétisme, il y avait l'envie de faire au mieux avec ce qu'il m'était proposé.

Je pensais ne pas pouvoir créer ma vie au-delà des "cases" fournies.


Je peux maintenant témoigner qu'il y a une vie au-delà des définitions et des étiquettes ! Je me suis rendue compte que tout ce que j'essayais de ne pas être ou d'être, m'empêche d'être qui je suis vraiment et que toutes mes tentatives échouées à rentrer dans le moule me montrent ma véritable puissance à laquelle je résiste.


Tout cela pour dire que vous n'avez pas tort et que vous pouvez changer cela car rien de mal va vous arrivez si vous sortez des conclusions et définitions achetées ou non aux autres, à cette société.

Si vous n'avez pas d'étiquettes, vous pouvez tout être et avoir. ;)

Si vous avez des questions, si souhaitez avoir plus d'informations concernant les "outils" que j'utilise, je vous propose des sessions privés et des ateliers de groupe en ligne.

Les deux prochains vont d'ailleurs explorer ce sujet, sous des angles différents :


11 vues