Rechercher

Une vie conditionnée


Combien de jugements ont conditionné notre vie ?

Lorsque je parle de jugements j'inclue les "positifs" : elle est gentille, elle est calme, elle est ordonnée, etc.

On ne peut s'empêcher de se dire parfois " Ben c'est bien quand même d'être ordonné ".

Nous avons là la preuve de notre conditionnement !

Ce n'est pas que le fait d'être ordonné soit un tort mais cela implique que cette personne est soumise implicitement à être ce que l'on a défini qu'elle était pour être reconnue.

Evidemment tout ceci dépend de la personne en question.

Pour la pluspart d'entre nous, nous avons tendance à soit valider le point de vue et à vivre de façon limitée soit à résister à l'étiquette collée et prouverons coûte que coûte du contraire !

Dans les deux cas, nous voilà conditionné ! De plus on ne peut empêcher les autres de juger alors quelle est la valeur de vouloir être parfaitement adapté ou inadapté à leurs yeux ?

Les exemples donnés paraissent anodins. Cependant mis bout à bout, cela crée ce que l'on appelle une personnalité.

Rien de mieux pour nous figer voire nous contortionner si jamais la boîte deviens trop petite ou qu'elle n'a jamais vraiment été adaptée à notre potentiel.

Combien craignons-nous de mettre un pied en dehors de ces cases de peur de tout perdre ?

Est-ce vraiment le cas ou bien avons-nous été éduqué ( au sens large du terme, pas seulement par les parents) pour ne pas sortir du rang ?

Que ce passerait-il si nous pouvions tout être parce que c'est marrant et parce que sur le moment c'est bénéfique ?

Doit-on s'en cacher ?

De toute façon, comme je l'ai évoqué plus haut, il y aura toujours des jugements de la part de ceux qui ne se donnent pas la liberté de le faire, qui ont envie d'avoir raison ou bien juste parce qu'ils en ont la possibilité !

Tant que vous, vous jugez de moins en moins ce que vous êtes en train d'être, de faire, de dire... C'est là que vous accéderez à une liberté comme jamais et à une vie de plus en plus joyeuse !


17 vues